Reconversion pompom #2

Ça y est l’inscription est faite ! Maintenant j’attends impatiemment mon rendez-vous pour savoir si ma demande est validée et cela définira où nous irons nous installer. Mais avant de connaître la suite, je voulais vous parler de mon choix de formation.

Comme je vous disais, dans le précédent Reconversion Pompom #1, j’ai toujours été attiré par les domaines artistique et créatif. Mon autre partie de moi, celle où mon esprit vagabonde, rêve, crée, imagine, invente, s’évade. La danse a été mon premier terrain d’expression. J’ai pendant un bref instant pensé en faire mon métier mais l’autre partie de moi m’a rattrapé et c’est vers les autres que je me suis tournée. Tellement tourné vers l’autre à travers mon métier de travailleur social que je m’en suis oubliée. La réalité a pris le dessus et déjà il y a quelques années mon envie de retrouver cet esprit vagabond est revenue en pensant à me reconvertir notamment vers l’architecture d’intérieur.

A la maison, durant mon enfance, penser l’espace de vie et se sentir bien chez soi fait partie du quotidien. On bricole, on repeint, on aménage. Spectatrice de ça puis prenant part petit à petit en donnant mon avis ou donnant des coups de main, la décoration entrait dans mon univers. Les différents appartements, que j’ai habité, ont d’ailleurs toujours été pensé naturellement dans cette idée là de bien-être, d’ambiance chaleureuse, de me sentir chez moi. L’importance de l’espace intime devenait essentielle. Mais encore une fois, réalité faisant, j’ai continué mon chemin dans l’accompagnement de l’autre.

La musique est devenue par la suite un nouvel exutoire. Non non je ne joue pas d’un instrument mais l’écoute et l’écriture. Je me suis donc mise à écrire sur cette musique, celle qui touche mon âme, celle qui me parle, m’inspire, me fait vibrer, sourire ou pleurer. Je me suis retrouvée à prendre des photos, enchainer les concerts, les écoutes d’albums, les découvertes et même à faire des interviews. Cette part de moi était revenue à la surface prenant un chemin inattendu, celui des mots. L’écriture, chose que je ne pensais pas m’appartenir, moi qui est toujours été plus dans le geste et le corps pour m’exprimer. Surprise, ce besoin est devenu viscéral.

Avec mon arrivée ici, au Québec, ma vie change. Je quitte donc l’écriture quelques temps mais revient l’envie de quitter mon chemin professionnel actuel. Ce besoin de me tourner vers un domaine plus créatif devient inévitable. C’est plus fort que moi, j’ai besoin de trouver un équilibre en mettant sur le devant de la scène cette part de moi plus créative. D’ailleurs en attendant de savoir, je commence de plus en plus à coudre, broder, tisser, bricoler pour mon plaisir personnel. Et cela me fait un bien fou !

La décoration est alors devenue naturelle, faisant partie de mon quotidien sans le savoir. Mon intérêt pour les couleurs, les motifs, l’agencement devient assez fort plus ma pratique de mes loisirs créatifs avance, et un déménagement d’appartement en plus. Dans le monde actuel, la maison est devenue le lieu de l’intimité, de l’expression de soi, un refuge aussi. Bien évidemment, selon la partie du monde dans laquelle on vit, l’investissement ne va pas être le même. Conseiller, écouter et trouver des solutions ont toujours été instinctif chez moi. La décoration c’est aussi ça : écouter l’autre pour trouver des solutions d’aménagement et créer cet espace à l’image de sa personnalité, pour créer du confort et du bien-être. D’où nait le projet de me réorienter vers la décoration d’intérieur.

Libérer de ce cheminement intérieur et de mon projet qui se construit petit à petit, l’écriture refait surface. Et c’est à travers ce blog que je trouve le moyen de l’exprimer. Ne voulant pas cloisonner mes univers, j’ai décidé de créer un blog où je vagabonde à travers mes centres d’intérêts, mes questionnements et mon intimité. La décoration en fait donc partie comme la musique, mes lectures, ma vie de mère et bien d’autres choses encore. Un pot pourri à mon image au final. Plus tard, j’aimerais réussir à trouver cet équilibre dans ma vie de tous les jours. Ne pas faire de concessions, réunir dans mon quotidien ma vie de mère, ma vie professionnelle et ma vie de femme avec un semblant d’équilibre qui me permettra de m’épanouir au mieux. Chose pas facile mais je pense être sur le bon chemin. Cette reconversion et ce blog en sont les premiers jalons qui donneront peut être des petits…

« On écrit pour briser des solitudes, pour aller vers l’autre »
Gaël Faye

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s