Liberty at home

Ça y est elle rampe, rampe et rampe toujours plus vite ! Elle part à la découverte de chaque recoin de l’appartement et le 4 pattes semble s’en venir bientôt. On a plus le choix : il faut aménager la maison pour lui laisser toute liberté en toute sécurité.

Nous avons fait le choix de lui donner la latitude de découvrir par elle-même c’est à dire qu’elle puisse se déplacer, ouvrir et toucher ce qui est à sa portée. On ne veut pas verrouiller tout par cadenas ni s’inquiéter à chacun de ses déplacements (bien évidemment elle sera toujours sous notre surveillance). Alors pour cela, il faut aménager la maison en fonction. Commence alors un vrai casse-tête ! Sans compter qu’il ne faut rien laisser au hasard. C’est à ce moment là que l’on se rend compte qu’on a un « chez-nous » aucunement adapté à un tout-petit et que bien des intérieurs ne sont pensés que par et pour des adultes. Il faut alors trouver des solutions adaptées au bien-être et la sécurité de chacun. Et à ma grande surprise cela devient intéressant du point de vue décoration car penser à mieux cacher les fils électriques ou les prises c’est au final bien plus beau et pas seulement sécuritaire pour notre exploratrice à 4 pattes.

Première étape donc : penser à camoufler les fils électriques qu’elle semble particulièrement affectionner pour faire ses dents, protéger les prises et cacher les multiprises ou autres fils de recharges d’appareils. Là je vous avoue qu’il faut faire preuve d’ingéniosité (idées que l’on peut trouver sur internet). Nous on a opté pour des cache-prises, des multiprises accrochées derrière des meubles à l’aide de velcro scotché ou encore des boites trouées pour ranger les fils de recharge. Mais pour ce dernier point, je ne suis pas totalement convaincue car elle a bien compris comment ouvrir une boite.

Deuxième étape : protéger quelques coins de meubles pour ses futurs « loupés » dans l’exercice de la marche. En sachant que cela ne veut pas dire recouvrir notre appartement de mousse. Un bébé ça s’essaie, ça tombe et ça réessaie et ça retombe pour réussir, au final. L’expérience c’est aussi ça : Apprendre par l’échec et persévérer pour parfois réussir (avec le regard et les bras des parents pas loin pour protéger, rattraper en cas de besoin). C’est ça la vie ! Et c’est aussi comme ça que nos tout-petits apprennent la confiance en eux. Un excellent bagage pour l’avenir !

Troisième étape : ne mettre que des choses sans danger à sa portée. Cela veut dire que tout ce qui lui est accessible et à sa hauteur, elle peut le manipuler en toute liberté. Mettre les choses un peu plus lourde en bas et plus légère en haut car sinon attention à l’atterrissage sur la tête de bébé. Je pense aux livres, aux casseroles et autres. Oui oui la cuisine sera aussi adaptée ! Pour le moment, elle n’y va pas encore donc nous laissons comme tel. Mais vu que nous déménageons dans les prochains mois, tout sera pensé dès l’installation. Dans sa chambre, elle a déjà pas mal accès à ses jeux dans son meuble où elle va seule les chercher. On la retrouve souvent la tête dedans avec des couvertures et ses accessoires (tuques, mitaines…) éparpillés dans la chambre. Mais elle s’amuse et fait ses expériences par elle même. C’est sûr que cela veut dire passer derrière elle mais avec le temps, nous lui apprendrons à ranger.

Notre seul point plus délicat, qui nous obligera à redoubler de vigilance, est le coussin, les gamelles et les jeux de notre chienne. Nous voulons qu’elle garde son espace et ne se sente pas envahie par nous ou petit Koala à 4 pattes. Et comme bébé a tendance à être attirée sans limites par cette boule de poils et n’a pas encore conscience de ce qui est à faire ou non, on doit faire très attention. Vivre avec un bébé et un chien demande aussi de l’adaptation et de la vigilance. Car c’est une vraie richesse mais il ne faut pas oublier que cette boule de poils d’amour est un animal avec des instincts et des besoins. Cela fera l’objet d’un futur article sur notre vie à 4.

Nous sommes encore en pleine évolution pour adapter au mieux l’espace. Nous l’observons et découvrons aussi par elle ce qu’il faut modifier, ajuster. Mais l’essentiel est là. Après il faut se dire qu’au fur et à mesure de son développement, nous lui apprendrons ce qui est autorisé ou non et pourquoi. Elle apprend et nous apprenons avec elle. C’est ça aussi être parent !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s