Un pied après l’autre #2

Après les premiers mouvements du corps qui sont un vrai plaisir à observer, la deuxième étape arrive : la station debout qui annonce la marche.

Pour notre boule d’énergie ambulante, elle nous a principalement fait du GI Joe à vitesse éclaire jusqu’à ces 8 mois ½ – 9 mois. Entendons par là, qu’elle rampe à une vitesse folle, le 4 pattes n’étant pas son moyen de déplacement favori, malgré qu’elle le fasse très bien sur de courte distance. Et vers 9 mois, elle se décide à se mettre debout dans son lit. De là à commencer une nouvelle période d’activité physique qui ne s’arrête plus depuis. Elle est debout constamment, grimpe partout, se met sur la pointe des pieds pour atteindre tout ce qui est en hauteur (son activité favorite). L’appartement devient un vrai parcours de motricité, la retrouvant parfois dans le tiroir du poêle ou coincer sous sa chaise haute car elle a essayé de passer par dessus les barres du sol. Bref elle n’a peur de rien et veut tout découvrir. Le niveau de vigilance parentale est alors à son maximum, ce qui n’est pas de tout repos. Difficile de faire la vaisselle ou autres tâches ménagères quand bébé passe de vos pieds à l’autre bout de l’appartement à essayer d’atteindre le haut d’un meuble, en quelques secondes. Et elle ne marche pas encore !

Oui 10mois et demi, bientôt 11 et mademoiselle n’a pas encore décidé de se lancer seule malgré son agilité, son équilibre et sa volonté insatiable d’autonomie. Alors on laisse faire et on se prépare tranquillement. Vu son développement psychomoteur assez rapide à mon sens, je crois que c’est le déclic psychique qui lui manque. Elle est actuellement dans une période très maman-maman et bras donc elle n’est pas encore prête. Elle est encore en train de se rassurer sur son lien à nous et définir son individualité (fameuse angoisse de séparation). Je crois que sa tête a encore besoin de temps avant de se lancer dans la grande aventure du 2 pattes. Et puis il n’y a pas d’urgence car la plupart des enfants ne marchent qu’à 12 mois.

Mais c’est fabuleux à observer ! Passer d’une position à une autre, voir l’intension derrière son geste ou son déplacement. De la vigilance mais aussi beaucoup de crise de fou rire devant ses essais-erreurs. Alors restons patient et observons avec bonheur…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s